Quels sont les critères écologiques de votre bois de chauffage ?

Comparés à d’autres combustibles, le bois agit suivant le respect de l’environnement. Il défavorise l’effet de serre. Sa combustion n’émet pas de soufre. Toutefois, le chauffage au bois, de par son bilan énergétique, peut engendrer des effets polluants au niveau de l’environnement. Cela est surtout dû à l’arrivée des appareils innovants tels que les poêles et les chaudières à bois.

La pollution causée par le chauffage au bois en France

Même si le bois est considéré comme un combustible économique en matière de chauffage, il a quand même des impacts assez importants sur la pollution atmosphérique. Ces dernières années, Des seuils de pollution assez critiques au niveau du chauffage au bois ont été retenus. Des milliers de résidents font face à des pollutions élevées dues au dioxyde d’azote émis par l’utilisation du bois en tant que combustible de chauffage. L’idée de stopper l’utilisation des feux de cheminée passait même par la tête des autorités compétentes. Notez que les feux de cheminée émettent plus de 27% de particules fines en France, un taux qui peut même augmenter jusqu’à 50% durant les temps hivernaux.

Les effets néfastes du bois de chauffage sur la santé humaine

Avec le fait que le bois de chauffage engendre des effets polluants au niveau du milieu naturel où nous vivons, il a des impacts néfastes sur la santé humaine. Une intoxication engendrée par le monoxyde de carbone, par exemple, peut causer des nausées, des maux de tête et des étourdissements. Les particules fines qui se forment après la combustion du bois de chauffage peuvent engendrer une irritation des organes pulmonaires. Pour ce qui est des dioxines et des furannes, ils sont des éléments cancérigènes graves. Ces facteurs peuvent être responsables de plusieurs formes de cancers.

Utiliser le bois de chauffage de manière optimisée

Pour se prémunir des risques engendrés par le bois de chauffage au niveau de l’environnement et sur la santé humaine, certaines mesures de prévention sont à appliquer. Le chauffage au bois n’est pas une mauvaise option, seulement, il faut en optimiser son application. Pour cela, il est conseillé d’opter pour des appareils de chauffage plus modernes et plus performants. Même si cela requière un investissement assez important au départ, ce la en vaut bien le coup pour la santé des utilisateurs et la préservation d’un environnement sain. À part cela, il faut choisir un bois de chauffage de bonne qualité. Les utilisateurs peuvent ainsi effectuer leurs achats auprès d’un vendeur agréé. En ce sens, la qualité du bois sera bien garantie.