Insert à granulés : guide d’achat, modèles, critères de choix…

L’insert à granulés est une meilleure alternative à une cheminée traditionnelle. Il présente de nombreux atouts, pour ne citer que son autonomie et son automatisme de fonctionnement. Seulement, pour optimiser le chauffage d’une pièce, il faut choisir un appareil adapté. Quelques critères de sélection sont donc à prendre en compte lors de l’acquisition et au niveaux de choix de granulés. L’entreprise Combustibles-Gruchy vous propose la vente des granulés de bois de marque.  Vous pouvez retrouver un large choix de granulés de bois pour poêles, de bois densifiée ou de chauffage pour cheminées et inserts mais également pour chaudières.

Les différents types d’insert à granulés

Selon le niveau de diffusion de chaleur souhaitée, il existe plusieurs types d’insert à granulés. Un modèle ventilé, par exemple, optimise la diffusion de chaleur grâce à un ventilateur intégré à l’appareil. On peu paramétrer la vitesse du ventilateur pour propulser rapidement la chaleur. Toutefois, le désavantage d’un insert à granulés ventilé réside sur les effets bruyants qu’il engendre.

L’insert à granulés ventilé et canalisable, à son tour, est doté de ventilateur supplémentaire (un ou deux) pour bien dispatcher la chaleur dans des pièces voisines. Comme le modèle précédent, ce prototype d’insert est réglable. Il occasionne également des effets bruyants. L’option canalisable permet l’utilisation de l’appareil comme un insert traditionnel.

Le modèle hydro, quant à lui, est connecté à un réseau de chauffage central. Il propage une partie de chaleur dans la pièce principale. La quantité totale de chaleur alimente les radiateurs à eau de la résidence pour mieux diffuser la chaleur. L’insert à granulés hydro est souvent dédié à une maison en rénovation équipée de chaudière.

Le niveau d’autonomie et l’entretien

En moyenne, un sac de 15 kg de granulés se consomme en une journée en hiver. Pour un système de tiroir, il est indispensable de réserver une petite quantité supplémentaire au-dessus de l’insert afin d’assurer un rechargement frontal.

Un système toboggan, quant à lui, fonctionne avec une trappe. Celle-ci est placée sur le côté de la cheminée. Le toboggan dispose d’un réservoir supplémentaire intégré. Grâce à cela, il est possible de prolonger l’autonomie jusqu’à 3 jours.

En ce qui concerne l’entretien d’un insert à granulés, cela doit se faire tous les deux ou trois jours. Pour cela, il est indispensable d’aspirer les cendres depuis le foyer de combustion. La vitre doit être astiquée avec un chiffon humide. En outre, un nettoyage plus long est à effectuer périodiquement selon les indications qui figurent sur la notice de l’appareil.

Insert à granulés VS cheminée traditionnelle

Comparé à une cheminée classique, un insert à granulés présente de nombreux avantages : meilleur rendement, facilité d’entretien, régulation de température automatique et facilité de stockage de granulés. Pour une optimisation de chauffage dans les pièces à vivre de l’habitation, il est conseillé de bien ajuster la puissance de l’appareil.