Que sont les granulés de bois ?

Ces dernières années, la croissance constante de la demande a fait augmenter le nombre de types de granulés sur le marché. Aujourd’hui, les propriétaires de poêles, de cheminées et de chaudières fonctionnant avec ce combustible de biomasse ligneuse particulier peuvent donc choisir parmi différents types, caractéristiques et certifications.

Granulés de bois : qu’est-ce que c’est

Les granulés de bois proviennent de la compression de particules de bois préalablement réduites en sciure et déshydratées ; ils se présentent sous forme de “bâtonnets” de quelques centimètres de long. Cette forme est obtenue au moyen de machines qui exercent une forte pression sur la sciure ; grâce à la pression et aux résines naturellement présentes dans les plantes, le produit est compacté et se présente en grains. La résine qui permet aux granulés de se compacter n’est présente que dans les conifères (sapin et pin), alors que dans les feuillus (hêtre, chêne, frêne) elle est présente en quantité très limitée, il faut donc ajouter des additifs (colle/chaux) au produit. Il faut donc faire très attention à la présence et à la quantité d’additifs. Les additifs ne doivent pas être présents dans les granulés de bonne qualité. De nombreuses personnes ont choisi d’utiliser des granulés de bois non seulement pour des raisons écologiques, mais aussi pour des raisons économiques. L’économie d’énergie résultant de l’utilisation des pellets est liée à la différence de pouvoir calorifique par rapport au bois et au coût inférieur de la matière première par rapport aux combustibles d’origine pétrolière. Rendez-vous sur un site spécialisé pour trouver du pellet en vrac ou des granulés pour poêle.

Quels sont les types de granulés de bois

Granulés de bois de sapin : les granulés d’épicéa sont, à tort ou à raison, probablement les plus populaires en Italie. La majorité des utilisateurs de pellets recherchent des pellets de sapin, qu’ils soient rouges ou blancs ne fait aucune différence. Et certains producteurs ou distributeurs pas très sérieux, ou plutôt pas du tout, profitent de cette situation pour faire des tours de passe-passe, faisant passer des granulés pour ce qu’ils ne sont pas. Avant même l’origine, il est donc nécessaire de prêter attention aux certifications, et aussi aux numéros de certification, gage de qualité.

Pellets de hêtre : le bois de hêtre garantit des pellets de très haute qualité, avec un rendement encore plus élevé que les pellets de sapin. En effet, il possède un pouvoir calorifique considérable, qui en fait un excellent investissement pour le chauffage. Les granulés de hêtre sont aussi généralement moins chers que les granulés de sapin à 100 %, mais les granulés de hêtre se consument plus rapidement et laissent beaucoup plus de résidus.

Granulés mélangés de hêtre et de sapin : les pellets mixtes à base de bois de hêtre et de sapin sont des pellets qui combinent les deux types de bois les plus précieux en quantités variables. L’objectif est ainsi d’obtenir une moyenne des qualités des deux matières premières : le sapin dure plus longtemps et le hêtre réchauffe davantage.

Granulés de bois de châtaignier : les consommateurs apprécient les granulés de châtaigne car ils laissent très peu de résidus, mais ils sont plus rares et plus chers que les autres types.

Des granulés de conifères mélangés : ce granulé est fabriqué à partir de conifères tels que le pin, le sapin, parfois les fabricants de granulés ne précisent pas la composition exacte, indiquant génériquement “conifère”.

Granulés mixtes : composés de différents bois, dans des proportions qui varient selon l’appréciation du fabricant. Les types de bois utilisés pour les pellets mixtes sont tous ceux indiqués dans cet article et peuvent donc être du sapin, du hêtre, du pin, du mélèze et même du chêne, dans des proportions variables.

Avantages des granulés de bois

Les granulés de bois présentent beaucoup d’avantages :

Produit naturel, que l’on peut également trouver dans les zones locales (alors que le pétrole et le gaz viennent de loin) ;

Pas besoin de replanter des arbres car il utilise des déchets de transformation ou du bois provenant de plans de gestion forestière spécifiques.

Écologique car lorsque les granulés de bois sont brûlés, ils produisent du CO2 (dioxyde de carbone) qui est prélevé sur les plantes et retourné dans le cycle de vie de la nature (CO2 naturel = émet un CO2 égal à celui absorbé dans le cycle de croissance du bois) et aucune autre substance nocive n’est émise.

Haut rendement, les systèmes de chauffage à granulés ont un rendement de plus de 90 %, supérieur à celui des autres types.

Économique par rapport aux coûts du gaz naturel et du pétrole : les pellets stockés sont propres, sûrs et ne produisent aucune émission pouvoir calorifique élevé, naturel et capable de fournir un pouvoir calorifique élevé.

Quelle quantité de granulés est consommée

C’est l’une des questions les plus fréquemment posées par les personnes qui envisagent d’installer un poêle à granulés de bois dans leur maison. La consommation dépend évidemment de toute une série de facteurs, comme le type de poêle. Il existe essentiellement deux types de ce produit : air et hydro. Ces derniers sont utilisés pour chauffer l’eau, qui peut ensuite être utilisée soit à des fins sanitaires, soit pour alimenter des radiateurs. La consommation de pellets dépend du type de poêle installé, de sa puissance, du temps qu’il met à s’allumer et aussi de la qualité du combustible utilisé. En moyenne, environ 15 kg de pellets sont consommés pour 24 heures de fonctionnement, mais il s’agit d’une valeur théorique et seulement indicative.