Comment fabriquer un poêle à bois en brique ?

Publié le : 10 décembre 20225 mins de lecture

Le poêle à bois séduit de plus en plus de personnes qui souhaitent chauffer leur maison avec une énergie renouvelable. Il permet de chauffer rapidement les petites et moyennes pièces de la maison. De plus, ce type de ressource est le plus facile à trouver et le plus économique et écologique en termes de combustible. Il peut s’agir d’un chauffage central ou d’un chauffage d’appoint, avec un corps en briques réfractaires ou en fonte. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Pourquoi créer un poêle en bois ?

Apparu au milieu du XVIe siècle, le poêle à bois est un appareil de chauffage très simple, ce qui le rend très populaire auprès de tous les amateurs de cheminée. C’est un véritable créateur d’ambiance. Il n’y a rien de plus agréable que de pouvoir profiter de la chaleur dans la pièce tout en sentant l’odeur des bûches qui grésillent.

Il existe deux types de poêles à bois, chacun répondant à des besoins spécifiques. Certains modèles peuvent être utilisés comme système de chauffage principal, comme le poêle bicombustible ou le poêle à postcombustion. Ils offrent également un excellent rendement, jusqu’à 80 %. Doté d’une double entrée d’air, le poêle Turbo ou poêle à bois en fonte réchauffe rapidement l’atmosphère tout en restant économique. Il est moins polluant.

Le poêle à accumulation, aussi appelé poêle de masse ou poêle à inertie, est le plus imposant de tous. Comme l’indique son nom, il a la particularité de conserver la chaleur et de la restituer lentement. Cela est dû notamment aux matériaux réfractaires, qui le composent. Ce modèle dispose d’une autonomie exemplaire et d’un rendement extrêmement appréciable.

Les avantages des briques réfractaires !

Certes, le poêle à bois en fonte  peut être efficace et design. Mais il est constitué d’un matériau lourd. Le choix de l’endroit où supporter cette charge est donc important. Les modèles en acier semblent plus légers. Le poêle à accumulation est fait de briques réfractaires, qui servent à recouvrir les parois intérieures de l’appareil.

Les briques sont un matériau très spécifique, qui présente une grande résistance aux hautes températures et aux contraintes thermiques. Elles ont la qualité de résister au feu et aux flammes. C’est pourquoi les artisans constructeurs les choisissent pour la conception de poêle à bois, four à bois et cheminée.

Ce type de chauffage a subi au fil des années des améliorations de qualité et sont actuellement de plus en plus sophistiquées.

Les étapes importantes de la fabrication d’un poêle à bois en briques !

Pour fabriquer un poêle à bois en brique, il faut d’abord rassembler les matériaux nécessaires, principalement des briques, une porte, une grille et un tiroir à cendres en fonte, un tuyau en acier inoxydable, des plaques isolantes, du béton et du mortier. La première étape consiste à isoler la zone où seront installés le poêle et son support, ou le mur froid, selon les besoins, avec de la laine de roche ou des panneaux isolants en verre cellulaire.

Il est essentiel de réaliser une base solide et stable pour l’appareil avant de couler la dalle. Sur le socle, on monte les premiers niveaux de briques et on crée le foyer avec des briques en biais afin de concentrer les braises. Réservez un emplacement pour le tuyau d’air et de fumée. Il est temps de continuer à façonner les rangées latérales tout en formant l’intérieur du poêle et de poser la grille. Vient ensuite la réalisation des circuits de conduits horizontaux et verticaux, ainsi que la création de la base du conduit de cheminée. La tâche se termine par l’installation de l’enveloppe extérieure du poêle à accumulation.

Achat de poêle à granulés : trouver un magasin spécialisé à Orléans
Pourquoi choisir une chaudière à granulés pour son chauffage ?

Plan du site