Quels sont les critères pour bien choisir son granulé de bois ?

Les granulés de bois se déclinent en différentes variétés. Pour choisir les essences ou les types adaptés à son appareil de chauffage, certains critères sont à prendre en compte. En effet, un mauvais choix pourrait réduire le niveau de chauffage et endommager la poêle à granulés. Cela risque aussi de gonfler les dépenses.

La certification des pellets

Écologiques, les pellets sont utilisés pour faire fonctionner l’appareil de chauffage d’une habitation. Parmi les critères à prendre en considération pour choisir des granulés de bois, il y a la certification. Comme les autres produits proposés sur le marché, les bois de chauffage peuvent aussi être certifiés.

On note, par exemple, la certification DIN plus, une référence européenne. Les bûches certifiées DIN plus font l’objet de suivi et de contrôle lors de leur procédé de fabrication dans l’objectif de garantir leur qualité et leur pouvoir calorifique. Cela permet aux clients de créer une meilleure combustion lors de l’utilisation.

Grâce à cette certification, il est également possible de connaître l’origine des bûches. Un échantillonnage en usine suffit pour repérer l’identité du producteur. Vous avez encore un doute ? L’entreprise de combustibles vous propose de lire les avis des clients. Vous avez également la possibilité de joindre par téléphone les dépôts pour obtenir des informations complémentaires. Vous pouvez aussi commander sur le site www.combustibles-gruchy.fr du bois de chauffage, des bûches densifiées ou des granulés de bois de haute qualité pour un rendement performant.

Les composants

Le taux de fine est à analyser au moment du choix de granulés de bois. Les fines sont des résidus de bois qui se forment après le processus de fabrication ou le transport des bûches. Pour faire une économie d’énergie et éviter l’endommagement de l’appareil de chauffage, il faut veiller à ce que le taux de fines soit inférieur à 1%.

Pour un rendement optimal, il est recommandé d’opter pour des bois ayant un taux d’humidité entre 8 et 10%. En outre, pour une facilité d’entretien de la poêle à bois, il faut choisir des bûches qui ont un taux de cendres en dessous de 0,8%.

Par ailleurs, il faut aussi s’assurer à ce que la densité du bois soit la moins élevée que possible. Cela aide à réduire le taux de fines. Toutefois, pour le respect de l’environnement, il faut veiller à ce que les bûches ne comportent pas d’additifs.

Pouvoir calorifique, durabilité mécanique et dimension

Pour un chauffage optimal au sein de l’habitation, il est recommandé de choisir des bois dotés de pouvoir calorifique élevé de 5kWh/kg. En outre, il faut vérifier la durabilité mécanique des granulés. Ainsi, il faut privilégier des bois dont la résistance aux chocs avoisine les 95%. Concernant la dimension des pellets, il faut choisir des bois de petite taille. En effet, de grands granulés risquent de bloquer le système de chauffage.