Comparatif entre une chaudière à bois et une chaudière à granulés

Les chaudières à granulés et à bois sont tous des appareils écologiques. Elles contribuent à la préservation d’un environnement sain. Très performants, ces systèmes de chauffage procurent de meilleur rendement énergétique. Toutefois, chacun d’entre eux possède ses propres limites et inconvénients. Pour faire le bon choix au moment de l’achat, l’acquéreur doit identifier ses besoins. Vous pouvez retrouver un large choix de granulés de bois, de bois densifiée pour chaudières sur le site combustibles-gruchy.fr. Il est important de notifier que l’ensemble de nos produits sont issues de bois Français et sont certifiés NF.

L’installation

Au niveau de l’installation, la chaudière à bois ou à bûches gagne en points, car elle est facile et rapide à mettre en place, par disposition de circuit de chauffage central. Ainsi, si l’habitation est déjà équipée de chaudière à gaz, à fioul ou encore à charbon, un raccordement de l’appareil au système à granulés de bois suffit. Néanmoins, même si la chaudière à bois est moins complexe, le propriétaire doit faire appel à un professionnel pour garantir la bonne marche de l’appareil.

L’installation d’une chaudière à granulés de bois, à son tour, est plus compliquée. En effet, ce type de système de chauffage nécessite un silo de stockage, ce qui est plus encombrant.

Quelle chaudière est plus économique ?

La chaudière à bois et la chaudière à granulés de bois sont toutes deux éligibles au crédit d’impôt suivant un taux de 30%. Pour le système de chauffage à bûches ou à bois, il est proposé à prix compétitif sur le marché. Cela permet une économie en termes de chauffage. De plus, les modèles de chaudière à bois ne cessent de rencontrer des évolutions.

Pour la chaudière à granulés ou à pellets, il est proposé à un tarif un peu plus couteux que celui d’un appareil à bûches. Cela peut s’expliquer par les particularités de cet appareil et sa taille. Cependant, même si la chaudière à granulés requiert un investissement assez cher, elle permet une économie considérable d’environ 50% sur la facture de chauffage.

La rentabilité de la chaudière

De par sa technologie évoluée, la chaudière à bois permet un rendement jusqu’à 90%. De plus, elle n’émet pas de CO2. Néanmoins, elle doit être rechargée manuellement tous les deux jours ou tous les jours, ce qui n’est pas le cas d’une chaudière à granulés de bois. Celle-ci se recharge, en effet, de manière automatique grâce à la présence d’un silo de stockage. Le système à granulés de bois possède un rendement compris entre 75% et 90%. Pour ce qui est de sa capacité de combustion, cela peut être évalué entre 10 à 30 kW. Quoi qu’il en soit, ces deux types chaudières sont tous éligibles aux aides écologiques.